un article qui parle de bonheur

Qu’est-ce que le bonheur ?

le

Qu’est ce que le bonheur ?

Alors que certains s’attendent à ce que bonheur surgisse comme une tornade capable de soulever des montagnes, d’autres comme moi, ont compris que le bonheur n’a rien d’euphorisant, on pourrait le définir comme un état de satisfaction, de plénitude ou de sérénité, un état qui se poursuit dans le temps.

Peu importe la culture ou l’époque, le bonheur est universellement recherché. C’est sans aucun doute l’état de conscience le plus élevé qu’on puisse atteindre. Le bonheur est comme une vague de fond, il est une manière de vivre et d’être en relation avec soi, avec les autres et avec le monde.

Gouter au bonheur ne met pas à l’abri des chagrins d’amour, des déceptions, de l’ennui ou des douleurs, ainsi une personne peut être à la fois heureuse (à long terme) et souffrir (temporairement), une fois la période difficile passée, vite le gout du bonheur refait surface.

Il ne faut pas non plus confondre le bonheur avec un bref contentement, une joie intense, une extase, une euphorie. Le bonheur n’est pas un plaisir éphémère, il procure la certitude d’être à la bonne place au bon moment avec les bonnes personnes.

À l’opposé, le malheur est une situation qui laisse un gout amer, qui remet en question, qui provoque l’errance et l’incertitude, un choix que personne ne recherche volontairement, à moins de souffrir d’un quelconque désordre ou déséquilibre.

Il y a de nombreuses conceptions du bonheur, certains l’associent au pouvoir, à la sécurité financière, à une famille nombreuse, à la possession de biens de consommation, à la beauté ou à la jeunesse… bien sûr chacun de ces éléments peuvent rendre la vie plus agréable et moins difficile, mais ils ne procurent pas le bonheur. Le bonheur n’est pas quelque chose qu’on achète, c’est quelque chose que l’on ressent intérieurement.

Même s’il est d’usage de dire que l’amour, l’amitié et le plaisir sont des composantes du bonheur, il n’en demeure pas moins qu’ils ne procurent pas le bonheur du simple fait qu’ils soient présents, ainsi, lorsqu’ils sont en amour, certains développent de la jalousie, ce qui les rend malheureux, tout comme il ne suffit pas de partager un souper en tre amis pour être heureux à long terme.

Le bonheur est une décision personnelle, il n’a qu’une seule exigence, faire les bons choix pour soi, pour les autres et pour le monde. Puisqu’il vise la durée, il contourne les plaisirs instantanés qui réduiraient la probabilité que le bonheur s’installe à long terme.

Le bonheur n’est pas quelque chose qu’on peut mettre de coté comme un compte de banque, il est à prendre là, ici, maintenant, et malgré qu’on aimerait parfois qu’il en soit autrement, il vient avec son lot de quotidiennetés et d’éléments routiniers.

Être heureux demande d’être capable de limiter ses besoins car celui qui a toujours besoin de ceci ou de cela exprime, sans le dire, qu’il n’est pas heureux et qu’il compte sur la possession d’objets pour être heureux.

Alors que certains ne voient le bonheur que comme l’absence de difficultés, d’autres comme moi, savent que le bonheur existe, il est là, à portée de main, il suffit de le prendre là où se trouve, au travail, en affaire, en famille, entre amis, en voyage, il est partout.

Finalement, il y a dans la notion même de bonheur une réflexion morale entre le bien et le mal, un sujet que j’aborde en long et en large dans mon personnage de Monsieur Fable. Ainsi, un brigand qui partage sa vie avec d’autres brigands peut ressentir une grande satisfaction à faire le mal, cela peut lui donner beaucoup de plaisirs et même lui procurer une joie immense, mais ça ne lui procurera jamais le bonheur.

Pierre Simard

© Tous droits réservés, juillet 2016

Vous voudriez en savoir plus sur ma conception du bonheur ? 

Consultez-moi pour un coaching ou invitez-moi pour une conférence.

 

 

Inscrivez votre nom et votre courriel et recevez gratuitement la version pdf de mon livre : 35 trucs essentiels pour gouter au bonheur
Join over 3.000 visitors who are receiving our newsletter and learn how to optimize your blog for search engines, find free traffic, and monetize your website.
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.

Les gens qui ont aimé cet article ont aussi aimé ceux-ci


Fatal error: Call to undefined function commentaires_open() in /home/monsieurfable/public_html/wp-content/themes/osage/comments.php on line 44