un article qui parle de bonheur

Le ressentiment est l’ennemi juré du bonheur

le

Le ressentiment est l’ennemi juré du bonheur

« Que celui qui n’a jamais péché lance la première pierre. » a lancé un jour un certain prophète à des hommes en mal de tuer une pauvre femme pour ses fautes. Loin de moi, l’idée de juger ou de condamner qui que ce soit par mes propos. Cet article se veut plutôt une réflexion profonde sur un phénomène de plus en présent.

Selon l’interprétation courante qu’on en fait, le ressentiment est un sentiment d’hostilité relié à une frustration. Que sa source soit vraie, fausse, imaginée ou appréhendée, ce genre de frustration surligne à grands traits rouges chez la personne frustrée, un sentiment de faiblesse, d’infériorité, d’envie et même de jalousie chez cette même personne. Dans tous les cas, la personne frustrée a tendance à discréditer, attaquer, rejeter et même à nier et à refuser la source perçue de cette frustration.

Faut-il le noter, bien souvent parce qu’elles n’ont pas eu le courage d’affronter leurs propres démons intérieurs, certaines personnes, dès que quelque chose leur rappelle, bien souvent sans le savoir et involontairement, un souvenir de quelque chose de douloureux, le désir de se venger de ce tort causé ou d’une injustice subie est si fort, que le profond ressentiment ressenti chasse toute possibilité de réflexion logique et de guérison.

En fait, pour une personne frustrée, il est pratique d’avoir à portée de mains quelqu’un à haïr et à décrier. Pas besoin de gaspiller des efforts et nul besoin non plus de s’inventer des histoires compliquées, la moindre peccadille pourra servir à se faire des alliés et à taper sur quelqu’un qui, dans les faits, n’a vraiment rien à voir avec ce sentiment  interne ravageur et destructeur. 

Pour la personne frustrée ayant développé un fort ressentiment, le déni et le refus d’accepter la réalité telle est, est sont si bien ancrés qu’aucune qualité chez la personne visée ne pourra jamais l’apaiser, pis encore, pour se convaincre elle-même qu’elle a raison, elle amènera avec elle dans son giron, ceux et celles qui n’ont trouvé aucun autre moyen de vivre en paix à ses côtés que de dire comme elle. C’est ainsi que pour l’aider, ils la confirment dans son errance et par cela, ils l’aident à crier encore plus profondément son tunnel de noirceur intérieure.

Peut-on sortir une personne de son cercle vicieux frustration ressentiment ?

Certainement, mais pas par la logique, le dialogue et la discussion, la personne frustrée a, selon elle, toujours raison, et si un jour, la personne qui est l’objet de ce ressentiment venait à disparaitre, vite elle serait remplacée par une autre. Il faudrait à cette personne qu’elle arrête de nier ce qui est une évidence pour tout le monde et qu’elle accepte de regarder à ce qui cause cette blessure d’âme.

Et puis, pour ceux qui vivent autour et qui se sentent impuissants à intervenir, certaines actions peuvent être posées, sans grande garantie de réussite toutefois.

Quelques trucs utiles

Sans l’amour de soi, l’amour des autres est impossible, l’un témoigne de l’autre.

Celui qui a du ressentiment pour une autre personne garde, bien précieusement en lui, un fort sentiment de colère et de culpabilité face à une blessure jamais réglée.

Pour contrer ce vil sentiment d’hostilité qui n’apporte rien de positif, ni à l’un ni à l’autre, on peut tout de même faire quelques efforts :

  • Lui fournir des opportunités de développer son estime de soi.
  • Lui être une oreille attentive l’aider à exprimer ses émotions sans la juger.
  • L’accompagner dans sa démarche de compréhension.
  • La détourner de tout ce qui peut lui servir d’échappatoire l’empêchant de plonger en soi.
  • Lui exprimer de sincères sentiments de confiance et d’admiration.
  • L’amener à reconnaitre que son ressentiment est en lien avec sa propre vie et non avec celle des autres.
  • L’inciter à consulter un thérapeute capable de l’amener à dénouer son impasse.
  • Lui faire vivre des moments d’extase et de joies.
  • L’aider à devenir une personne d’action.
  • La distraire de ses émotions négatives en lui faisant part de bonne nouvelles.
  • Lui proposer de s’engager dans des activités caritatives.
  • Lui suggérer de briser son isolement intérieur, et bien souvent extérieur.
  • Ne pas essayer de lui faire entendre raison.
  • Ne pas se liguer contre elle pour la forcer à se réconcilier, le combat se livre ailleurs que sous les yeux.
  • Ne pas la forcer à se réconcilier.
  • Ne pas tenter de faire les louanges de la personne sur qui le ressentiment est versé.

Les dommages collatéraux du ressentiment

Pour ces gens incapables de faire la part des choses et pour ces gens sans substance et sans profondeur, ce qui s’envient c’est la pharmacie, l’hôpital, la souffrance intérieur et extérieure et le besoin d’une béquille, pour certains ce sera la violence, d’autres les sports extrêmes, mais pour d’autres encore, l’usage abusif de l’alcool ou de la drogue fera son apparition, ce qui bien sur, aggravera encore plus la situation au lieu de la résorber. Tics nerveux, douleurs gastriques, mauvaise récupération durant le sommeil, besoin de s’isoler, inquiétude, doute, anxiété et désespoir sont à prévoir.

La pire conséquence du ressentiment est qu’il éloigne du bonheur, de la sérénité et de la paix intérieure. Il pousse les gens à se tenir à l’écart.

La solution miracle

Ce n’est un secret pour personne, les personnes frustrées aiment beaucoup plus se lamenter, se plaindre et s’installer dans le pessimisme et la victimisation que d’entreprendre un travail de guérison intérieure.

La sagesse populaire regorge de dictons, de maximes et de morales pour aider à oser avancer en soi malgré la douleur.

Une abeille est petite mais elle produit une des plus délicieuses substances, le miel.

Nous devenons ce que nous pensons…

Il est préférable d’allumer une minuscule chandelle que de maudire l’obscurité.

Les pensées négatives génèrent des énergies négatives qui se transforment en maladies.

À porter des masques, on finit par ne plus être soi-même. 

Un mensonge répété cent fois ne devient pas une vérité.

En fait, peu importe ce que vous pourriez dire ou faire, il n’y a que la personne elle-même qui peut décider, quand, où et pourquoi elle changera d’idée.

La solution miracle est simple, soyez heureux. L’être humain a ceci de merveilleux qu’il a tendance à s’adapter l’environnement dans lequel il vit en copiant les comportements qu’il voit. C’est à votre contact que la personne frustrée prendra gout au bonheur. Cessez de lui tendre une oreille complaisante et compatissante, détournez le regard sans répondre, mais soyez là.

Faites ce qui vous rend heureux. Riez ! Jouez ! Chantez ! Dansez !

Le bonheur est contagieux, à vous de jouer maintenant.

Je peux vous aider 

Si vous connaissez une personne avec un trouble de ressentiment qui semble s’éterniser et même prendre encore plus de place, et que vous aimeriez faire changer les choses, je suis la personne qu’il vous faut pour vous coacher et vous accompagner dans cette démarche.

En toute confidentialité, n’hésitez pas à me contacter, nous verrons ensemble comment je peux vous aider.

Pierre Simard ©

Inscrivez votre nom et votre courriel et recevez gratuitement la version pdf de mon livre : 35 trucs essentiels pour gouter au bonheur
Join over 3.000 visitors who are receiving our newsletter and learn how to optimize your blog for search engines, find free traffic, and monetize your website.
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.

1 Comment

  1. Nancy Marcoux

    22 octobre 2016 at 8:55

    Salut,
    je crois que presque chaque être humain porte en lui l’amour. Que lorsqu’il est dans le ressentiment c’est qu’une blessure profonde n’a pas été entendu par lui ou par d’autres…. Prendre un temps d’écoute, d’amour parfois une fois, deux fois et quelques fois plus que nécessaires pour apporter une lueur d’espoir à l’enfant en soi, qui ne sait pas qu’il peut être autrement. Merci pour cette article qui permet une réflexion de soi et de l’autre tout en apportant ce que moi, je peux apporter et permettre. xxx

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *