Un article qui parle de communication

Le royaume qu’on a en soi

le

Les événements et les rencontres de la vie deviennent parfois, et sans qu’on le sache, des balises et des points d’encrage pour aller plus loin encore.

Même si ça n’avait aucun sens, lorsque le 3 février 2009, j’avais écrit ma première fable, j’étais loin de penser que j’en écrirais d’autres, plus de 900 à ce jour, pourtant, c’est en suivant cette petite voix intérieure qui vibrait, et qui vibre encore, que j’ai osé aller de l’avant et dire ce que j’avais à dire, d’abord parce que ça me faisait du bien, mais aussi parce que ça faisait du bien aux gens au tour de moi.

Ce matin, venue de nulle part, une autre fable est montée. Pourtant elle est reliée à toute mon histoire de vie, ces doutes que je portais, ces sages que j’ai rencontrés et ces décisions que j’ai prises pour changer de voies et pour aller là où je sentais là où je devais aller au lieu de là où on voulait que j’aille.

Prenez le temps de la lire et de la déguster comme un du bon pain frais.

Puis, si elle vous a plu, je vous invite à la partager à votre famille, à vos amis et à tous ceux et celles qui sauront en tirer une leçon nécessaire.

_________________________________

Le Gorillon et son Maitre

Malmené à ses premières années, 

un joufflu gorillon qu’on avait empêché

de devenir qui et ce qu’il voulait être,

développa un inconfortable mal-être.

 

Condamné à faire du sur-place

et à marcher dans les traces

des porteurs d’une forte tradition,

il joua le jeu sans grande conviction.

 

Or, comme la vie est un bon maitre,

croisa son chemin un grisonnant ancêtre

qui écouta dans un esprit de compassion,

ses chagrins, ses regrets, ses déceptions.

 

Sans dire un mot, le maitre sut quoi faire,

il le guida en silence vers les rives d’une rivière,

saisissant fortement le jeunot par la crinière,

il le plongea tout du long jusqu’à le priver d’air.

 

Surpris de s’être ainsi fait surprendre,

le jeune gorille se démena pour se déprendre,

rien n’y fit, malgré les efforts, le maitre tint bon,

il savait que parfois, pour transmettre une leçon,

les discours sont inutiles

et l’expérience plus utile.

 

Puis, lorsque le moment fut venu de l’instruction,

il l’extirpa de sa suffocante et pénible position.

 

S’emplissant bruyamment les poumons d’air frais,

il interrogea le maitre sur ce qu’il lui avait fait,

ce à quoi le maitre lui répondit en prose

que lorsqu’il voudra toutes choses

avec les mêmes force et conviction

qu’il avait voulu cette respiration,

il réussirait à accomplir tous ses projets,

dont se construire la vie dont il rêvait en secret.

 

Renonçant aux lamentations,

à la place, il passa à l’action

et le temps lui donna raison.

 

Du royaume qu’on porte en soi,

il vaut mieux en être le roi.

(c) Pierre Simard

_________________________________

Besoin d’un coup de pouce ?

Considéré par plusieurs comme un facilitateur, un guide, un conseiller, un coach ou un mentor, à cause de mes fables, je suis aussi perçu comme un gardien de la morale.

Certains avancent même que ma principale qualité est d’être présent, à moi et aux autres, quoiqu’il en soit, je ne prétends qu’une seule chose, je suis moi.

Malgré les difficultés de la vie, je ne voudrais être à aucune autre place qu’à la mienne, je compte de nombreuses réalisations et les mots échec, abandonner, renoncer et perdre ne font pas partie de mon vocabulaire. Lorsque je m’engage, ce n’est pas pour les autres, mais pour moi.

Ce n’est pas de la reconnaissance des autres que j’ai besoin, mais de sentir que les yeux qui me regardent chaque matin dans le miroir de la salle de bain, sont fiers de qui je suis.

Peu importe votre difficulté, si vous croyez que je peux vous aider à atteindre votre objectif, entrez en contact avec moi, nous verrons comment je peux vous aider.

(c)  Pierre Simard

 

Inscrivez votre nom et votre courriel et recevez gratuitement la version pdf de mon livre : 35 trucs essentiels pour gouter au bonheur
Join over 3.000 visitors who are receiving our newsletter and learn how to optimize your blog for search engines, find free traffic, and monetize your website.
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.

Les gens qui ont aimé cet article ont aussi aimé ceux-ci


Fatal error: Call to undefined function commentaires_open() in /home/monsieurfable/public_html/wp-content/themes/osage/comments.php on line 44